Le Burn-out, comprendre son processus pour mieux le prévenir !

Le burn-out est un terme anglais désignant l’épuisement professionnel. Les causes de ce ­syndrome sont multiples. Elles se trouvent au ­croisement de ­plusieurs ­facteurs de risques, liés à la fois à la sphère professionnelle et ­personnelle.

Les ­illustrations ­ci-après ­exposent un exemple ­possible de ­processus ­d’épuisement ­professionnel. Chaque stade peut constituer un signe d’alerte. Une vigilance est donc recommandée au niveau individuel mais aussi collectif.

 1. Surinvestissement au travail

1.burn-out

 

 

Le travail peut demander un ­surinvestissement du salarié qui se ­manifestera par un fort dynamisme, une volonté de ­dépasser les objectifs, une ­disponibilité à toute épreuve, etc.

 

 

 

2. Apparition des premiers signes de stress

2.burn-out

 

 

Des premiers signes de stress au travail peuvent se manifester. Les réactions de stress sont d’autant plus intenses que la personne perçoit un déséquilibre entre les exigences du poste et les ressources dont elle dispose pour y répondre. (Exemples : moyens matériels, coopération, hiérarchie, formations, etc.)

 

 

 

3. Installation des troubles

3.burn-out

 

Progressivement, des effets sur la santé peuvent se manifester au niveau :
• physique (courbatures, douleurs, fatigue) ;
• émotionnel  (irritabilité, nervosité, pleurs, etc.) ;
• comportemental (conduites addictives, ­agressivité, etc.) ;
• intellectuel (oubli, erreur, etc.).

 

4. Persistance des troubles

4.burn-out

 

 

 

La situation de travail devient de plus en plus difficile à tenir lorsque l’isolement est important et qu’il y a absence de prise en compte des difficultés liées au travail dans l’entourage professionnel, médical et/ou personnel.

 

 

5. Perte de contrôle

5.burn-out

 

 

 

Le salarié n’est plus en mesure d’exprimer sa souffrance et ne perçoit plus de marges de manœuvre possibles.

 

 

 

6. Épuisement : le corps refuse d’aller plus loin

6.burn-out

 

Le syndrome d’épuisement professionnel – appelé burnout – est une maladie, classée parmi les risques dits « psychosociaux ». Il se traduit par un état, permanent et prolongé, de fatigue physique, mentale et émotionnelle.

Ce que vous devez savoir !

• Il n’existe pas de profil type : tout le monde peut être concerné à un moment de sa vie professionnelle ;

• Les situations intenses de travail peuvent constituer un risque ;

• L’isolement professionnel et social du salarié va favoriser l’apparition des troubles.

Comment prévenir le burn-out ?

• Travailler en amont sur la prévention des risques psychosociaux au niveau individuel (soutien hiérarchique, formation, etc.) et collectif (organisation de travail, etc.);

VOTRE MÉDECIN DU TRAVAIL ET L’ÉQUIPE DU SEST RESTENT A VOTRE ÉCOUTE POUR VOUS ACCOMPAGNER DANS LA PRÉVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX !


Article rédigé par

Nabila Boulhram, Psycho-ergonome du Travail

Lénaïck Gauthier, Psychologue du Travail

Illustrations : Ixène

Posted in Dossier, Prévention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.