Votez pour les Lauriers de la Prévention 2018 !

 

« Les Lauriers de la Prévention » - 4ème édition : votez pour votre dossier favori !

#Lauriers2018

 

Le jeudi 14 juin prochain, à l'occasion de la cérémonie des Lauriers de la Prévention, 8 entreprises adhérentes au SEST seront récompensées pour leurs initiatives en matière de santé et sécurité au travail.

Rendez-vous acteur de leur succès et élisez votre dossier favori ! Vos votes permettront d'élire le dossier préféré des internautes dans les catégories TMS, QVT et PDP !

 

Avant de voter, je découvre les dossiers : ici !

 

Pour ne pas manquer l'un des évènements annuels du SEST, nous vous donnons rendez-vous le :

jeudi 14 juin, à partir de 18h30

Hôtel Mercure Boulogne - 37 place René Clair, 92100 Boulogne-Billancourt


Votez pour les Lauriers de la Prévention 2018 – Présentation des dossiers

Nous vous invitons à découvrir dans cette page, les dossiers des Lauriers de la Prévention 2018, présentés dans les catégories Troubles Musculo-Squelettiques et Qualité de Vie au Travail.

 

Catégorie Troubles Musculo-Squelettiques

Dossier A

Afin d’endiguer les troubles musculo-squelettiques de ses salariés, cet EHPAD a investi dans un siège de relevage ultra-moderne permettant aux professionnels de santé de relever un résident tombé. En effet, selon les études épidémiologiques, les chutes en EHPAD sont estimées à 1.5 chute par lit et par an.

Après une chute, certains résidents sont dans l’incapacité de se relever et l’aide d’une tierce personne est nécessaire. L’utilisation du RAIZER se fait électriquement via une télécommande ; il permet à la personne ayant chuté de se retrouver dans une position assise en quelques minutes avec l’aide d’une seule personne (contre plus de 2 auparavant). L’assemblage nécessite 3 à 5 minutes et le relevé entre 20 et 30 secondes.

Dans l’établissement, le RAIZER a été placé sur un chariot roulant afin d’éviter au personnel d’avoir à le porter.

 

Dossier B

Dans le cadre de la démarche de prévention en santé au travail mise en place dans l’entreprise, il a été mis en place un rail aérien facilitant la manutention des carcasses et des quartiers de viande, pouvant peser jusqu’à 60 kg. Le rail permet de limiter le poids des charges portées manuellement et de faciliter leur préhension jusqu’à la zone de stockage.

D’une distance de 20 mètres, le rail parcourt le quai de déchargement, le couloir, plusieurs portes jusqu’à la chambre froide. Son installation a permis de diminuer les postures contraignantes et d’améliorer l’organisation du travail dans l’entreprise.

 

Dossier C

En 2016, lors du déménagement vers de nouveaux locaux l’entreprise fait le choix d’espaces de travail plus adaptés et ergonomiques. Trois types d’espaces sont alors créés, visant à offrir aux salariés un environnement de travail dynamique et adaptés à toutes les situations de travail. Chaque espace dispose : de « bulles » où les salariés peuvent travailler en commun ou s’isoler, de salles de réunion et d’espaces métier. L’environnement de travail est totalement étudié pour donner aux collaborateurs les meilleures conditions de travail : l’isolation phonique et spatiale, ainsi que le mobilier sont étudiés et adaptés à chaque environnement.

  • Espace « concentration » pour les taches nécessitant une forte concentration : isolation renforcée, poste de travail assis-debout ;
  • Espace « intermédiaire » pour les taches du quotidien : situé à l’écart d’un flux de circulation et protégé par la hauteur des assises en tissu ;
  • Espace « collaboratif » pour les taches nécessitant un travail collaboratif : sans cloison frontale, 2 ou 4 postes de travail, poste de travail en « équerre ».

 

Catégorie Qualité de Vie au Travail

Dossier D

Dans sa démarche QVT, cette entreprise a choisi de regrouper l’ensemble de ses salariés dans un lieu convivial et lumineux, tout en préservant des espaces de confidentialités et de détente. Leur dévolu s’est jeté sur une ancienne usine transformée en habitation au coeur du XIème arrondissement de Paris.

Leurs bureaux sont distribués sur plusieurs étages, demi-étages et mezzanines, le tout dans une ambiance conviviale et chaleureuse. Matériel ergonomique et mobilier de qualité meublent les espaces de travail. Au coeur de la salle centrale : une vaste cheminée qui apporte chaleur et réconfort ainsi que des espaces de détente et de convivialité (salle polyvalente accueillant baby foot, évènements, réunions formelles et informelles). L’entreprise a mis à disposition des salariés : cuisine professionnelle et salle de sport avec véritable salle de douche pour permettre aux salariés de se détendre pendant leur pause déjeuner ou à l’issue de leur journée de travail !

 

Dossier E

Dès 2011, cette entreprise s’est engagée dans une politique de Qualité de Vie au Travail afin d’améliorer la Qualité de Vie au Travail de ses collaborateurs :

  • Afin de favoriser la conciliation entre vie professionnelle et personnelle, l’entreprise a signé un accord collectif sur le temps de travail ;
  • Une salle de sport a été aménagée et est en libre accès sur les temps de repos, de pause ou en soirée ;
  • Une formation dite « Manager durable » est mise en place pour les managers. Dans le même temps, l’ensemble du personnel a été formé sur « Comment être acteur de la Qualité de Vie au Travail ? » ;
  • De nombreux évènements sont créés pour favoriser l’échange et la convivialité entre les salariés : séminaire du personnel (définition des nouvelles ambitions de l’entreprise sur les années à venir), le parcours d’intégration des nouveaux salariés est entièrement revu pour laisser place à 2 jours d’immersion, un déjeuner d’entreprise est organisé chaque année ;
  • Enfin, une charte relative au droit à la déconnexion est diffusée en 2018.

Pour encourager et entretenir cette politique de QVT, une charte d’engagement est en cours de développement, elle regroupera l’ensemble des valeurs communes à la Direction et aux collaborateurs. L’aménagement d’une salle de convivialité est aussi en cours de construction pour favoriser les échanges.

 

Dossier F

Depuis 2007, l’entreprise expérimente le travail à distance dans l’optique d’améliorer la Qualité de Vie au Travail de ses salariés. L’expérimentation a été mise en place tout au long de l’année 2016 et la définition des règles et des modalités ont permis d’étendre le télétravail à d’autres formes de travail à distance.

En effet, dans cette entreprise, le travail à distance vise à la fois le télétravail (à domicile) et le travail réalisé dans un autre lieu que le lieu de travail habituel : depuis un espace de wo-working ou dans l’un des 5 smartdesks situés à Paris et région parisienne.

La régularité du travail  à distance est définie dans un accord d’entreprise mais sa mise en œuvre est soumise à l’accord du manager.

Catégorie Prévention de la Désinsertion Professionnelle

Dossier G

Cette entreprise n’est pas un centre social ni une école ou un organisme de formation mais une entreprise en concurrence avec d’autres. À la différence près que ce traiteur emploie une trentaine de salariés qui étaient tous des chômeurs de longue durée aux parcours de vie souvent chaotiques : rupture familiale, difficultés pour se loger, etc. Ces personnes ne peuvent rester en poste plus de deux ans. Après un premier contrat de quatre mois qui leur permet de mettre le pied à l’étrier en douceur, ils en signent un second de quatorze mois durant lequel ils acquièrent un savoir-faire comme commis de cuisine, chauffeur-livreur, serveur ou aide ménagère. Puis un troisième de six mois leur permettant d’être accompagnés pour trouver un emploi durable. Ici, la dimension humaine est prioritaire.

Leurs maîtres-mots : accueillir, soutenir, accompagner et qualifier.

 

Dossier H

Ce dossier présente le parcours de Mme X, déclarée en situation d’inaptitude à son poste de travail. Anciennement vendeuse dans un bureau de tabac, son état de santé ne lui permettait pas de poursuivre dans cette voie en raison des conditions de travail. Dotée d’une motivation et d’un état d’esprit gagnant, Mme X a été accompagnée par la Cellule du Maintien en Emploi du SEST, dans le cadre de son projet de reclassement en vue d’un maintien dans l’emploi.

Après une demande de formation faite auprès de la MDPH, Mme X a pu intégrer un parcours de formation au sein d’un centre de réadaptation. Sa formation terminée depuis le mois d’avril, elle est confiante dans sa recherche d’emploi en tant qu’Animatrice Sociale.

 

Les Lauriers de la Prévention 2018 (4ème édition)

 

Suite au succès des trois dernières années et dans l’optique de continuer à encourager la prévention des risques professionnels auprès de ses adhérents, le Service aux Entreprises pour la Santé au Travail reconduit en 2018 :

 

« Les Lauriers de la Prévention »

précédé d’une conférence sur « L’équilibre des temps de connexion et de déconnexion, quels enjeux en matière de Qualité de Vie au Travail ? »

Jeudi 14 juin 2018 – à partir de 18h30

Hôtel Mercure Boulogne – 37 place René Clair, 92100 Boulogne-Billancourt

 

 

Pour la 4ème Edition des « Lauriers de la Prévention », le SEST mettra en lumière les entreprises adhérentes qui se mobilisent au travers d’initiatives et d’actions menées pour prévenir la santé de leurs salariés dans trois catégories :

  • Prévention de la Désinsertion Professionnelle (PDP) : la Prévention de la Désinsertion Professionnelle est la prévention du risque de perte d’emploi d’un salarié à la suite d’une altération de sa santé. En 2017, 1 440 000  avis ont été réalisés par les médecins des services interentreprises de santé au travail ;
  • TMS (Troubles Musculo-Squelettiques) : les TMS incarnent la première cause de maladie professionnelle. Ils représentent plus de 9 millions de journées de travail perdues et approximativement 900* millions d’euros (chiffres 2010) de frais couverts par les cotisations des entreprises ;
  • Qualité de Vie au Travail (QVT) : au-delà du bien-être dans l’entreprise, la QVT est en réalité une démarche plus globale, constituant une politique qui s’applique à l’organisation du travail.

 

Un Jury composé des Lauréats de l’année 2017, remettra aux entreprises ayant obtenu le plus grand nombre de votes, les Trophées du 1er, 2ème  et 3ème  Prix par catégorie. Néanmoins, toutes les entreprises adhérentes participantes aux Lauriers de la Prévention 2018 seront présentées lors de la soirée et chaque entreprise primée montera sur scène pour recevoir ses Lauriers.

Nous aurons aussi le plaisir d’accueillir au sein du Jury d’Honneur le Professeur Alexis Descatha, Unité Hospitalo-Universitaire de Santé Professionnelle (Garches).

Pour nous, récompenser et mettre en avant publiquement les entreprises engagées dans l’amélioration des conditions de travail représente une véritable opportunité, celle de jouer notre rôle de préventeur et de promouvoir toutes les initiatives visant à favoriser la réduction du développement de maladies professionnelles.

 

Les votes en ligne sont maintenant clôturés :

Retrouvez-nous le 14 juin pour connaître le Prix des Internautes !

 

La cérémonie des Lauriers de la Prévention sera précédée d’une conférence sur :

« Equilibre des temps de connexion et de déconnexion, quels enjeux en matière de Qualité de Vie au Travail ? »

Animée par : Eric Goata – Consultant et directeur associé du Cabinet de Conseil Eléas

Le numérique et le droit à la déconnexion apportent un changement de paradigme qui met en difficulté les règles implicites dans les organisations. S’agit-il de moins travailler ou mieux travailler ? L’enjeu est multiple : outre le cadre légal et l’aspect RH, l’équilibre des temps entre connexion et déconnexion questionne sur l’efficacité et la performance dans l’organisation, mais également sur la capacité de l’Humain à s’adapter au rythme et à l’intensification du travail que le numérique pourrait induire. Quelles sont les raisons à l’hyperconnexion et ses effets ? Que traduit la difficulté à déconnecter ? Quels conseils ou quelles bonnes pratiques peuvent être prescrits ?

 

 

Pour ne pas manquer l’un des évènements annuels du SEST, nous vous donnons rendez-vous le :

Jeudi 14 juin 2018 – à partir de 18h30

Hôtel Mercure Boulogne – 37 place René Clair, 92100 Boulogne-Billancourt

 

Inscrivez-vous dès maintenant :

 

Lauréat 2016 – SOGETI France

Laureat 2016 – Catégorie Handicap – 1er Prix

La Mission Handicap Sogeti France – filiale du Groupe Capgemini, sur le périmètre Ile de France, en participant à la 2ème Edition des Lauriers de la Prévention, souhaite mettre en avant son travail en faveur de l’insertion et de la prévention de la désinsertion professionnelle des personnes en situation de handicap.

Grâce à la mobilisation de nombreux acteurs internes et externes et un travail en pluridisciplinarité, des actions ont été réalisées tout au long de l’année 2015.

Les projets se concrétisent et le bilan est positif. La Mission Handicap se mobilise toujours plus pour promouvoir les embauches et rendre les conditions de travail meilleures.

Le taux d’emploi Groupe parle de lui-même de 0,6 % en 2007, il est de 2,8 % fin 2015.

 

L’objectif est commun : « Avoir un regard positif pour mieux travailler ensemble ».

 

 

Découvrez tous les lauréats 2016 !

encart-youtube

Sogeti

Noveos

encart-domusvi

Amadeus

Lauréat 2016 – Résidence Les Rivalières – DOMUSVI

Laureat 2016 – Catégorie TMS – 2ème Prix

La résidence les Rivalières est un EHPAD avec 82 lits qui accueille des personnes autonomes, en perte d’autonomie ou dépendantes, en séjour permanent ou temporaire.

Les Rivalières fait partie de DOMUSVI, un groupe privé d’accueil et de services aux personnes âgées, leader en France.

La résidence a mené une réflexion pluridisciplinaire courant 2014 afin d’améliorer l’ergonomie et la sécurité des chariots de distribution de petits déjeuners utilisés quotidiennement par les équipes soignantes hôtelières.

L’objectif était de trouver une solution concrète et rapide d’aménagements sur des chariots existants, afin de tenir compte des spécificités du service du petit déjeuner en EHPAD, et à coût maîtrisé.

Plusieurs problématiques et contraintes d’utilisation des modèles préexistant sur la résidence ont été mises en lumières grâce aux réflexions du groupe de travail pluridisciplinaire :

  • Un risque de chutes des plateaux lorsque le chariot est en mouvement obligeant le personnel à adopter des postures en torsion lombaire pour les retenir,
  • Manque d’espace de pose pour la préparation des plateaux,
  • Boîtes plastiques  générant des gestes répétés d’ouverture/fermetures,
  • Manque de rangements,
  • Accès peu optimisés.

Un prototype de chariot, intégrant les modifications répondant à tous les points soulevés par les équipes, a été mis en service en juin 2015 et le deuxième chariot en mars 2016.

 

 

Découvrez tous les lauréats 2016 !

encart-youtube

Sogeti

Noveos

encart-domusvi

Amadeus

Lauréat 2016 – ZF Services France

Laureat 2016 – Catégorie QVT – 1er Prix

Situé dans la ville d’Antony dans le département des Hauts-de-Seine, la société ZF Services France emploie 123 personnes.

Le Groupe ZF est l’un des plus importants groupes technologiques au monde dans le domaine des transmissions et liaisons au sol ainsi que des systèmes de sécurité active et passive.

L’offre de ZF Services France comprend la maintenance et la réparation des produits ZF, ainsi que la commercialisation des produits du Groupe ZF (boîtes de vitesses, directions, ponts, pièces de suspension et de direction, amortisseurs, embrayages et systèmes complets).

Pour prévenir l’apparition des TMS auprès de son personnel, la société ZF Services France a engagé un programme d’amélioration de la logistique visant à optimiser les flux et à améliorer les conditions de travail des magasiniers.

En 2011 deux magasins automatisés du type « carroussel » ont été installés. En 2013 et 2014 deux équipements complémentaires de type « shuttle » ont été investis.

Les avantages procurés par ces équipements sur les conditions de travail et de sécurité sont multiples. La prise des pièces est à hauteur d’homme et conduit à l’élimination de mouvements de flexion et par voie de conséquence des risques de TMS. L’amélioration des postures ainsi que l’ergonomie des postes de travail ont été optimisés par rapport à la solution précédente.

Ce système réduit considérablement les distances parcourues par les opérateurs lors d’un prélèvement de commandes à partir d’un système de stockage conventionnel.

Suppression du risque de chute de pièces et le risque de blessure inhérent au stockage en hauteur, suppression du risque de chutes des opérateurs (il n’est plus nécessaire de monter sur des escabeaux pour prélever des pièces dans les palletiers).

 

 

Découvrez tous les lauréats 2016 !

encart-youtube

Sogeti

Noveos

encart-domusvi

Amadeus

Lauréat 2016 – AMADEUS

Laureat 2016 – Catégorie QVT – 1er Prix

Le Direction Générale d’AMADEUS a décidé de lancer un projet de rénovation complète de la Direction des Opérations qui regroupe 90 collaborateurs. L’idée étant de décloisonner les bureaux pour développer les échanges et la synergie entre collaborateurs intra et inter directions tout en favorisant la convivialité et le bien être dans l’entreprise.

Pour garantir le succès de ce projet, ils ont privilégié une approche basée sur l’écoute et le dialogue avec les parties prenantes à savoir, les collaborateurs concernés par ce projet et les IRP.

Le projet s’est déroulé en plusieurs phases d’octobre 2014 à août 2015, date de début des travaux.

Sur la base du volontariat, ils ont mis en place plusieurs groupes de travail afin de présenter les objectifs du projet et recueillir leurs attentes sur 3 thèmes qu’ils ont retenu parmi 12 proposés :

  • La concentration / le calme,
  • La décoration / luminosité,
  • Le confort.

Les collaborateurs ont fait des propositions pour définir le type d’espaces souhaités (travail, détente…), le type de mobilier et dessiner ensuite sur un plan vierge leur environnement de travail idéal.

2 mois après l’installation des collaborateurs dans leur nouvel environnement de travail, AMADEUS les a invités à remplir un questionnaire d’appréciation anonyme portant sur 15 points liés à l’organisation des espaces, la qualité et le confort de l’espace de travail ainsi que l’aménagement du poste de travail. Les notes obtenues ont été de 4,1 à 4,4 sur 5.

Grâce à l’implication des équipes en amont et tout au long du projet, les collaborateurs ont adopté ce nouvel environnement de travail qu’ils ont choisi.

Lorsque l’on entre à cet étage, chacun  ressent la sérénité qui y règne et qui améliore les conditions de travail des équipes au quotidien !

 

 

Découvrez tous les lauréats 2016 !

encart-youtube

Sogeti

Noveos

encart-domusvi

Amadeus

Lauréat 2016 – NOVEOS Gestion

Laureat 2016 – Catégorie QVT – 2ème Prix

 

La société NOVEOS GESTION est gestionnaire du 2ème pôle économique des Hauts-de-Seine (130 entreprise, 10 000 emplois).

Les salariés ont mis en œuvre un poulailler. Ils se sont appuyés sur le savoir-faire et l’initiative des deux agents d’entretien qui ont construit le poulailler et qui le gèrent au quotidien avec la participation de chacun des 6 salariés de NOVEOS GESTION.

La force de ce projet, est qu’il est d’abord ludique mais rapidement cette aventure est devenue très sérieuse :

  • Il a été porté par les salariés eux-mêmes,
  • Il a obtenu l’aval de la Direction,
  • Chacun trouve du sens à la démarche.

Pour les deux agents techniques, le poulailler est une espèce de sas de décompression et la Direction a mis en avant leur savoir-faire.

Ce projet a permis d’affirmer la personnalité des uns et des autres sur un projet connexe à leurs tâches quotidiennes. C’est une action concrète d’écologie humaine.

 

En résumé, ce projet est facteur de bien-être, de cohésion, de partage  et même de fous rire entre collègues !

 

 

 

Découvrez tous les lauréats 2016 !

encart-youtube

Sogeti

encart-domusvi

Amadeus

Les lauriers de la prévention

Les Lauriers de la Prévention – Crèche La Pirouette – Lauréat 2015

Le 18 juin 2015, à l'occasion des Lauriers de la Prévention, La crèche la Pirouette a été récompensée pour ses efforts en matière de prévention des risques de TMS.

Situé à Boulogne-Billancourt, la Pirouette est une crèche du groupe La Maison Bleue.

Ouverte en Octobre 2013, cette crèche accueille désormais 90 enfants âgés de 2 mois et demi à 3 ans.

Grâce à la mise en place de plusieurs dispositifs innovants, les risques de troubles musculo-squelettiques ont été réduits.

Imaginés avec des architectes de la Maison Bleue, de petits escaliers sur le côté et des escaliers amovibles ont été créé à chaque plan de change (voir vidéo). Fabriqué sur mesure, ce matériel veille à respecter l’adéquation entre le confort de travail des professionnels de la petite enfance et le projet pédagogique de cette crèche qui vise à favoriser l’autonomie des enfants. Au quotidien, ces escaliers permettent de réduire l’apparition des problèmes de dos chez les salariés.

Afin que l’équipe éducative puisse changer les enfants en âge de marcher, des plans de change bas ont également été installés dans les cabanes de change des plus grands. Grâce à eux, plus besoin de porter ces enfants, capable de monter tout seul sur le plan de change. Plus besoin de se baisser aussi, ce qui améliore considérablement les conditions de travail des salariés.

C’est Madame Ryckbosch, Directrice générale et cofondatrice de la Maison Bleue, qui est à l’initiative d’une réflexion autour de l’aménagement de l’espace de cette crèche.

N’oublions pas que préserver les salariés des risques de TMS, c’est aussi miser sur la performance de son entreprise !

 

Découvrez tous les lauréats 2015 !

Les lauriers de la prévention

Les Lauriers de la Prévention – Monoprix – Lauréat 2015

Le magasin Monoprix du centre commercial Les Passages à Boulogne-Billancourt s’est engagé à combattre l’apparition des troubles musculo-squelettiques !

Pour faciliter la reprise de poste d’une collaboratrice ne pouvant plus porter de charge lourde, la direction a décidé de miser sur un matériel innovant.

La solution ? Un chariot à plateau élévateur !

Pour éviter de se baisser puis de soulever directement les marchandises, le plateau de ce chariot s’abaisse au fur et à mesure qu’on le charge et se soulève dès qu’on le décharge. Il permet également de réduire tout mouvement répétitif inapproprié pour le dos et facilite la manipulation des articles.

Cet outil s’avère être une solution efficace pour réduire les problèmes dorsaux engendrés par le port de charge lourde.

Déployer ce dispositif visant à réduire les TMS, a permis d’améliorer les conditions de travail de chaque collaborateur au sein du magasin et de préserver leur santé.

N’oublions pas que préserver les salariés des risques de TMS, c’est aussi miser sur la performance de son entreprise !

 

Découvrez tous les lauréats 2015 !