Service social

Mettre en place un service social dans son entreprise ?

Pour qu’un salarié puisse ­pleinement s’impliquer dans son travail et contribuer à la ­compétitivité de son entreprise, il est important que son esprit soit ­libéré de tout souci de santé, de logement, d’argent, de problèmes familiaux et/ou professionnels. C’est sur ce principe et sur la volonté d’employeurs de soutenir leur service Ressources Humaines, qu’a été fondée l’AIPSSIE, l’Association Interprofessionnelle de Service Social Inter Entreprises. Née en 1986, cette entité a été créée par plusieurs fédérations professionnelles d’employeurs afin de répondre spécifiquement à ce besoin. Aujourd’hui, elle regroupe plus de 40 assistantes sociales intervenant dans toute la France.

En adhérant à l’AIPSSIE, les ­entreprises bénéficient de prestations sur-mesure : Les assistantes sociales assurent un ­service social classique (accueil d’un ­collaborateur et prise en compte de ses difficultés familiales, ­professionnelles, etc.). Elles peuvent également ­accompagner les salariés sur des ­problématiques collectives comme le ­logement via Action logement (ancien 1% logement), la santé au travail, les risques psychosociaux… Par ailleurs, les assistantes sociales peuvent avoir une mission de conseil auprès des membres des Ressources Humaines, notamment pour la mise en place ­d’éventuelles ­actions collectives ­(journée ­d’information ou ­développement de supports de communication traitant de divers thèmes comme la retraite, les addictions, etc.).

Chaque année, tout en respectant le caractère anonyme et ­confidentiel des entretiens, l’AIPSSIE s’engage à remettre un rapport à la Direction des Ressources Humaines, lequel ­pouvant ­également être présenté aux IRP ­(Instances ­Représentatives du ­Personnel). Dans ce reporting sont ­indiqués le nombre d’entretiens réalisés et de salariés reçus ainsi que les principaux soucis auxquels ils sont confrontés. Ce bilan fournit ­aussi des données statistiques essentielles pour l’entreprise. Ces ­informations s’avèrent être de ­véritables outils de diagnostic ­favorisant la détection des ­problématiques ­émergentes. Une fois identifiées, celles-ci peuvent être ­traitées à temps par les dirigeants. ­Récemment, une entreprise ­adhérente a pu déceler une difficulté itérative concernant la garde d’enfants chez ­certains de leurs collaborateurs. C’est ainsi que, quelques temps plus tard, une crèche inter-entreprise a été mise en place par l’entreprise.

Pour un employeur, mettre en place un service social au sein de sa société ­permet d’envoyer un message positif sur l’intérêt qu’il porte à la situation individuelle de ses salariés et ­d’apporter une réponse concrète à la prévention des risques psychosociaux. D’autre part, cela permet de se doter de ­ressources permettant de mieux répondre à la ­réglementation « médico-sociale » du travail et de faciliter l’élaboration du ­document unique d’évaluation des risques.

Pour ses adhérents, et dans le cadre de l’enrichissement de son équipe ­pluridisciplinaire, le SEST a fait appel à deux assistantes sociales de l’AIPSSIE. Le médecin du travail peut ainsi ­proposer à vos salariés de les rencontrer dans nos centres médicaux. Les assistantes sociales peuvent les informer sur leurs droits, les conseiller, les aider dans leurs démarches administratives ou les ­orienter pour faire face à des difficultés personnelles et/ou professionnelles. Ces interventions se font toujours avec leur accord et dans le respect du secret professionnel.


Article rédigé par

Nicolas Di Francesco, Responsable communication

Posted in Infos employeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.