Les Risques Cardio-Vasculaires : quels effets sur la santé des travailleurs et comment les éviter en milieu professionnel ?

Aujourd’hui, les Maladies Cardio-Vasculaires (MCV) sont la deuxième cause de mortalité en France et la première cause chez les femmes. Peu évoquées en milieu professionnel, elles constituent pourtant un axe de Prévention Primaire prioritaire en matière de santé au travail depuis plusieurs années. Alors qu’en est-il de ces maladies ? De quoi parlons-nous ? Comment se manifestent-elles et comment les prévenir ?

Qu’est-ce-que les Maladies et les Risques Cardio-Vasculaires ?

Les Maladies Cardio-Vasculaires sont les maladies du cœur et des vaisseaux sanguins. Elles résultent d’un dépôt de graisse sur les parois des artères qui forment ensuite des plaques d’athérome et finissent par gêner la circulation sanguine. C’est ce que l’on appelle l’athérosclérose.
Plusieurs pathologies font partie des Maladies Cardio-Vasculaires comme : les Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC), les infarctus du myocarde, les artériopathies oblitérantes, etc. Leur survenue s’accompagne de signes avant-coureurs variant selon la maladie en cause. Par exemple :

  • AVC : sensation de faiblesse, de perte d’équilibre et paralysie. Violents maux de tête inhabituels. Confusion, difficultés à parler ou à comprendre un discours. Perte brutale de la vision ou sensation de vision trouble ;
  • Infarctus du myocarde : douleurs ou gène dans la partie centrale de la poitrine, dans l’épaule gauche, les coudes, la mâchoire ou le dos. Difficultés à respirer, essoufflement. Chez les femmes, les prémices d’un infarctus du myocarde sont souvent caractérisés par une sensation de nausées et de vomissements ;
  • Artériopathie oblitérante des membres inférieurs : apparition progressive de crampes en réponse à l’obstruction des artères.

Les Risques Cardio-Vasculaires, quant à eux, sont la probabilité de survenue de ces maladies ou d’un accident cardio-vasculaire.

Quels sont les facteurs de risques en milieu professionnel ?

  • Rythmes de travail intenses, horaires atypiques et Travail Posté ou de Nuit (TPN) sont autant de facteurs qui accentuent les Risques Cardio-Vasculaires :
    • Détérioration de l’hygiène alimentaire : repas pris sur le pouce et de mauvaise qualité, alimentation trop grasse, trop sucrée et trop salée. Cela peut avoir pour effet direct l’apparition de l’hypercholestérolémie, de diabète et d’hypertension artérielle ;
    • Temps de sommeil réduit : le sommeil est essentiel dans la régénération des cellules et le manque de sommeil plonge le corps dans un état de stress et d’anxiété susceptible d’augmenter l’hypertension artérielle. Par exemple, le travail posté peut être associé à une augmentation des Maladies Cardio-Vasculaires de 40%.
  • Le travail sédentaire peut entrainer une surcharge pondérale due au manque d’activité physique qui engendrera l’augmentation d’hypertension artérielle, de diabète ou aggravera les symptômes déjà présents ;
  • Le stress est une cause bien connue d’augmentation d’hypertension artérielle et constitue un risque pour le système cardio-vasculaire. Par exemple, les salariés soumis à des exigences de productivité ou sans grande marge de manœuvre sont souvent exposés à ces pathologies ;
  • Le tabac. Les personnes fumeuses et stressées au travail ont tendance à fumer davantage. Or, même si en allumant leur cigarette la sensation de « décompresser » existe, la nicotine est en réalité un stimulant qui accélère le rythme cardiaque et augmente la pression artérielle. Fumer va donc assouvir la sensation de manque mais ne détresse pas pour autant, elle aura même l’effet inverse… Une fausse bonne idée ! ;
  • La pénibilité. D’après une étude menée en 2016, certains secteurs d’activité présentent des taux de mortalité cardio-vasculaires élevés. L’étude a révélé que ces secteurs avaient en commun plusieurs facteurs de pénibilité :
    • Contraintes physiques pouvant donner lieu à des Troubles Musculo-Squelettiques : chocs thermiques, levée de charges, etc. – Secteur de l’industrie extractive et de la construction
    • Horaires atypiques : travail de nuit, 3×8, etc. – Secteur de l’industrie extractive, de l’hôtellerie restauration, de la sécurité, de nettoyage et de routage ;
    • Bruits nocifs (supérieurs à 85 décibels) : augmentent à terme la pression artérielle et les troubles du sommeil – Secteur de l’industrie extractive et de la construction.

Quelques mesures de prévention

Les Maladies Cardio-Vasculaires ne sont pourtant pas inéluctables et peuvent être évitées, notamment avec des gestes et des habitudes simples du quotidien : une bonne hygiène de vie est essentielle, tant dans notre quotidien personnel que professionnel.
Une étude de 2014 a démontré que l’augmentation significative de consommation de fruits et légumes diminuait de 30% les risques d’infarctus du myocarde. De même, l’abstinence tabagique et l’exercice physique diminuent de 80% les RVC.

 


Article rédigé par

Aurélie Methion, Responsable Communication

Posted in Les bonnes pratiques en entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*