sport

Sport et travail : deux alliés source de productivité !

De plus en plus d’entreprises déploient de nouveaux moyens pour introduire le sport dans le quotidien de leurs salariés. Alors effet de mode ou réel intérêt ?

La pratique du sport en entreprise : vecteur de Qualité de Vie au Travail

En France, la Loi du 8 août 2016 et le décret du 27 décembre 2017 obligent l’employeur à veiller à la santé de ses salariés ; une obligation qui ne concerne pourtant pas directement la pratique du sport.

Pourtant, il apparait que ce qui est bon pour les salariés et aussi bon pour la performance de l’entreprise :

  • La pratique du sport en entreprise peut améliorer la santé mentale des salariés en augmentant le goût de vivre, en limitant le stress, l’anxiété et la dépression légère mais aussi en accroissant l’estime de soi et l’équilibre psychologique et émotionnel (INSERM 2008) ;
  • Le sport sert d’exutoire aux tensions et frustrations ;
  • Le taux d’absentéisme chez les personnes ayant une pratique sportive régulière est considérablement plus faible que chez les salariés sédentaires. La Fédération Française du Sport d’Entreprise a aussi démontré qu’ils avaient en général moins d’accidents du travail et moins d’arrêts maladies que les salariés sans activité sportive ;
  • La pratique régulière du sport augmente de 6 à 9% la productivité d’un individu ;
  • L’activité physique permet aussi de limiter l’apparition et le développement des Troubles Musculo-Squelettiques ;
  • Le sport et le management ont des enjeux tout à fait similaires : ils partagent des valeurs communes. C’est pourquoi les managers organisent souvent des séminaires annuels sportifs : l’objectif est de renforcer la cohésion d’équipe, le mental, la performance et la combativité. Une initiative qui permet aussi de faire tomber les barrières hiérarchique et découvrir ses collaborateurs sous un nouveau jour !

En outre, les entreprises proposant des initiatives sportives (séminaires, infrastructures sur le lieu de travail, mise à disposition de cours, etc.), ont une image plus moderne et dynamique que les autres. Elles génèrent aussi un fort sentiment d’appartenance  et développent considérablement la Qualité de Vie au Travail.

Quand faire du sport quand on travaille ?

S’il est difficile de combiner pratique sportive régulière et activité professionnelle, il existe pourtant des astuces pour tenir le rythme :

  • Le matin : dès le réveil, cela permet d’accroitre sa tonicité et de se donner de l’énergie pour la journée ;
  • Le midi : pour couper la journée en deux et augmenter sa performance l’après-midi. Néanmoins, cette solution nécessite d’avoir des installations à disposition (douche, infrastructures, etc.)
  • Le soir : la formule la plus simple et qui permet d’évacuer toute la tension accumulée au cours de la journée. Il est important de ne pas faire du sport trop tard en soirée car cela relance le métabolisme et perturbe l’endormissement et donc le sommeil, ce qui entrainera fatigue et mauvaise récupération ;
  • Le weekend : pour ceux qui n’ont pas le temps pendant la semaine et/ou qui souhaitent faire du sport à leur rythme.

Un peu d’histoire…

Déjà dès la préhistoire, une bonne condition physique était un élément indispensable pour survivre et assurer la survivance humaine. Au fil du temps s’est affirmé la devise « Mens sana in corpore sano » ; les Grecs revendiquaient alors qu’une intelligence saine pouvait naître uniquement que dans un corps sain et en bonne santé. Socrate lui-même, dans un discours recueilli par Xenophon affirmait qu’une mauvaise condition physique pouvait être à l’origine d’une perte de mémoire et de la folie des Hommes.

Plus tard, pour Rousseau, le sport était devenu un outil pour mieux apprendre. Il vantait l’éducation des plus jeunes par le sport pour leur apprendre la discipline, l’égalité, la fraternité et leur inculquer l’esprit de compétition.

Aujourd’hui encore, on retrouve ces mêmes valeurs associées au sport : performance individuelle et collective, courage, communication, dépassement de soi, etc. Ce sont d’ailleurs des valeurs et qualités très recherchées en entreprise.

Des études réalisées au Etats-Unis sur des souris, ont démontré que le sport rendait « plus intelligent ». En séparant deux groupes de souris (sportives et sédentaires), l’étude en question a mis en lumière le fait que les souris sportives développaient plus de cellules que les souris sédentaires, augmentant leur intelligence.

Alors, à vos baskets !


Article rédigé par

Aurélie Methion, Responsable Communication

Posted in Les bonnes pratiques en entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*