Votez pour les Lauriers de la Prévention 2018 – Présentation des dossiers

Nous vous invitons à découvrir dans cette page, les dossiers des Lauriers de la Prévention 2018, présentés dans les catégories Troubles Musculo-Squelettiques et Qualité de Vie au Travail.

 

Catégorie Troubles Musculo-Squelettiques

Dossier A

Afin d’endiguer les troubles musculo-squelettiques de ses salariés, cet EHPAD a investi dans un siège de relevage ultra-moderne permettant aux professionnels de santé de relever un résident tombé. En effet, selon les études épidémiologiques, les chutes en EHPAD sont estimées à 1.5 chute par lit et par an.

Après une chute, certains résidents sont dans l’incapacité de se relever et l’aide d’une tierce personne est nécessaire. L’utilisation du RAIZER se fait électriquement via une télécommande ; il permet à la personne ayant chuté de se retrouver dans une position assise en quelques minutes avec l’aide d’une seule personne (contre plus de 2 auparavant). L’assemblage nécessite 3 à 5 minutes et le relevé entre 20 et 30 secondes.

Dans l’établissement, le RAIZER a été placé sur un chariot roulant afin d’éviter au personnel d’avoir à le porter.

 

Dossier B

Dans le cadre de la démarche de prévention en santé au travail mise en place dans l’entreprise, il a été mis en place un rail aérien facilitant la manutention des carcasses et des quartiers de viande, pouvant peser jusqu’à 60 kg. Le rail permet de limiter le poids des charges portées manuellement et de faciliter leur préhension jusqu’à la zone de stockage.

D’une distance de 20 mètres, le rail parcourt le quai de déchargement, le couloir, plusieurs portes jusqu’à la chambre froide. Son installation a permis de diminuer les postures contraignantes et d’améliorer l’organisation du travail dans l’entreprise.

 

Dossier C

En 2016, lors du déménagement vers de nouveaux locaux l’entreprise fait le choix d’espaces de travail plus adaptés et ergonomiques. Trois types d’espaces sont alors créés, visant à offrir aux salariés un environnement de travail dynamique et adaptés à toutes les situations de travail. Chaque espace dispose : de « bulles » où les salariés peuvent travailler en commun ou s’isoler, de salles de réunion et d’espaces métier. L’environnement de travail est totalement étudié pour donner aux collaborateurs les meilleures conditions de travail : l’isolation phonique et spatiale, ainsi que le mobilier sont étudiés et adaptés à chaque environnement.

  • Espace « concentration » pour les taches nécessitant une forte concentration : isolation renforcée, poste de travail assis-debout ;
  • Espace « intermédiaire » pour les taches du quotidien : situé à l’écart d’un flux de circulation et protégé par la hauteur des assises en tissu ;
  • Espace « collaboratif » pour les taches nécessitant un travail collaboratif : sans cloison frontale, 2 ou 4 postes de travail, poste de travail en « équerre ».

Je vote !

 

Catégorie Qualité de Vie au Travail

Dossier D

Dans sa démarche QVT, cette entreprise a choisi de regrouper l’ensemble de ses salariés dans un lieu convivial et lumineux, tout en préservant des espaces de confidentialités et de détente. Leur dévolu s’est jeté sur une ancienne usine transformée en habitation au coeur du XIème arrondissement de Paris.

Leurs bureaux sont distribués sur plusieurs étages, demi-étages et mezzanines, le tout dans une ambiance conviviale et chaleureuse. Matériel ergonomique et mobilier de qualité meublent les espaces de travail. Au coeur de la salle centrale : une vaste cheminée qui apporte chaleur et réconfort ainsi que des espaces de détente et de convivialité (salle polyvalente accueillant baby foot, évènements, réunions formelles et informelles). L’entreprise a mis à disposition des salariés : cuisine professionnelle et salle de sport avec véritable salle de douche pour permettre aux salariés de se détendre pendant leur pause déjeuner ou à l’issue de leur journée de travail !

 

Dossier E

Dès 2011, cette entreprise s’est engagée dans une politique de Qualité de Vie au Travail afin d’améliorer la Qualité de Vie au Travail de ses collaborateurs :

  • Afin de favoriser la conciliation entre vie professionnelle et personnelle, l’entreprise a signé un accord collectif sur le temps de travail ;
  • Une salle de sport a été aménagée et est en libre accès sur les temps de repos, de pause ou en soirée ;
  • Une formation dite « Manager durable » est mise en place pour les managers. Dans le même temps, l’ensemble du personnel a été formé sur « Comment être acteur de la Qualité de Vie au Travail ? » ;
  • De nombreux évènements sont créés pour favoriser l’échange et la convivialité entre les salariés : séminaire du personnel (définition des nouvelles ambitions de l’entreprise sur les années à venir), le parcours d’intégration des nouveaux salariés est entièrement revu pour laisser place à 2 jours d’immersion, un déjeuner d’entreprise est organisé chaque année ;
  • Enfin, une charte relative au droit à la déconnexion est diffusée en 2018.

Pour encourager et entretenir cette politique de QVT, une charte d’engagement est en cours de développement, elle regroupera l’ensemble des valeurs communes à la Direction et aux collaborateurs. L’aménagement d’une salle de convivialité est aussi en cours de construction pour favoriser les échanges.

 

Dossier F

Depuis 2007, l’entreprise expérimente le travail à distance dans l’optique d’améliorer la Qualité de Vie au Travail de ses salariés. L’expérimentation a été mise en place tout au long de l’année 2016 et la définition des règles et des modalités ont permis d’étendre le télétravail à d’autres formes de travail à distance.

En effet, chez dans cette entreprise, le travail à distance vise à la fois le télétravail (à domicile) et le travail réalisé dans un autre lieu que le lieu de travail habituel : depuis un espace de wo-working ou dans l’un des 5 smartdesks situés à Paris et région parisienne.

La régularité du travail à distance est définie dans un accord commun entre le manager et le collaborateur et n’excède rarement afin de maintenir un lien social.

Je vote !

Posted in Les Lauriers de la Prévention, Vie de l'association.