Actualités santé

Nous nous engageons auprès de l’Institut Curie !

4 Fév 2021 | Vie de l'association

Aujourd’hui, 1 personne sur 3 perd ou quitte son emploi dans les deux ans après un diagnostic de cancer. Or pour les 3 millions de personnes qui sont en rémission de leur maladie, reprendre leur travail ou se lancer dans un nouveau projet professionnel est un facteur très positif dans la réappropriation de leur vie après une maladie. C’est dans ce contexte que l’Institut Curie, via l’Unité Transversale d’Education Thérapeutique (UTEP), a créé le programme Retour au Travail Après un Cancer (RATAC).

Dans le cadre de notre mission de maintien en emploi et sensible à la cause du retour à l’emploi après un cancer, le SEST est mécène de l’Institut Curie et soutient financièrement le programme RATAC.

Le programme, d’une durée de deux mois, a un triple objectif :

  • Anticiper la reprise d’une activité professionnelle après le traitement
  • Préparer le retour à l’emploi du patient (psychologiquement, administrativement)
  • Améliorer la qualité de vie des patients pendant le traitement en les faisant se concentrer sur l’après cancer

RATAC est construit sur trois piliers, chacun d’entre eux étant décliné en ateliers mis à disposition des patients : une meilleure connaissance des droits juridiques, une reconnaissance personnelle retrouvée et une meilleure estime de soi. En deux mois, les patients suivent donc entre 4 et 7 séances destinées à les outiller pour mieux réintégrer le monde professionnel.

L’Institut Curie, acteur de référence de la lutte contre le cancer, associe le premier centre de recherche français en cancérologie et un ensemble hospitalier de pointe qui prend en charge tous les cancers y compris les plus rares. Fondé en 1909 par Marie Curie, l’Institut Curie rassemble plus de 3 500 chercheurs, médecins et soignants autour de ses 3 missions : soins, recherche et enseignement. Fondation privée reconnue d’utilité publique habilitée à recevoir des dons et des legs, l’Institut Curie peut, grâce au soutien de ses donateurs, accélérer les découvertes et ainsi améliorer les traitements et la qualité de vie des malades.