• Questions-Réponses

Questions-Réponses

Comment adhérer au SEST ?

Pour adhérer au SEST, consultez notre page dédiée >

 

Que recouvre le montant de la cotisation ?

La cotisation est un forfait annuel, établi par salarié et est calculé en fonction de la catégorie de surveillance déclarée par l’employeur (suivi individuel simple, adapté ou renforcé).

Ce forfait est indépendant du nombre de visites effectuées dans l’année pour le même salarié, comprend le tiers-temps du médecin du travail (visite des lieux de travail et participation aux CHCST/CSE/CSSCT) et l’accès aux examens complémentaires (audiogrammes, visiotests, examens urinaires, explorations fonctionnelles respiratoires) ainsi qu’aux Actions en Milieu de Travail (AMT).

Découvrez tous les services inclus dans la cotisation >

Comment obtenir un rendez-vous ?

Vous pouvez demander un rendez-vous auprès de votre interlocuteur habituel (secrétariat de votre centre médical de référence) ou en vous connectant sur votre espace dédié.

Pour nous contacter, un seul numéro : 01 46 45 90 72

 

Comment déclarer les mouvements de personnel ?

Pour déclarer l’entrée ou la sortie des effectifs de vos collaborateurs, nous vous invitons à vous connecter sur le portail adhérent.

Vous pouvez également contacter votre centre médical de référence.

 

Qui paie les examens complémentaires ?

La prise en charge des examens complémentaires dépend du type d’examen.

Le service de santé au travail prend en charge : audiogrammes, visiotests, examens d’urine, EFR (Explorations Fonctionnelles Respiratoires)

Le médecin du travail peut également être amené à prescrire d’autres examens complémentaires spécifiques afin de déterminer l’aptitude médicale ou aidant au dépistage de maladies à caractère professionnel. Ces examens sont à la charge de l’employeur.

 

Pourquoi dois-je payer une cotisation tous les ans alors que mes salariés ne sont vus que tous les 5 ans ?

La réforme permet le redéploiement des moyens et l’élargissement des prestations pour une prévention des risques professionnels encore plus efficace.
Votre cotisation annuelle couvre donc l’ensemble de ces prestations et non pas la seule visite médicale de vos salariés.

Découvrez tous les services inclus dans la cotisation >

Mon médecin du travail m'a proposé les services d'un Intervenant en Prévention des Risques Professionnels (IPRP). Quel en sera le coût ?

Les membres de l’équipe IPRP peuvent être amenés à intervenir dans votre entreprise, sur demande du médecin du travail. Leurs interventions sont incluses dans la cotisation, dans la limite de :

  • 3 jours par an pour les entreprises de moins de 50 salariés
  • 4 jours par an pour les entreprises de 50 à 149 salariés
  • 5 jours par an pour les entreprises de 150 salariés et plus

Comment puis-je donner mon avis ?

Tous les adhérents au SEST ont la possibilité de donner leur avis, par le biais de l’Assemblée Générale composée de représentants d’employeurs et de salariés adhérents.

Nous réalisons également chaque année une enquête de satisfaction auprès des entreprises adhérentes afin d’améliorer nos services.

 

Qui détermine le suivi individuel de l'état de santé de mes collaborateurs ?

En tant qu’employeur, il vous revient de déclarer le suivi individuel de chacun de vos salariés. 

La déclaration est donc de votre ressort, sur les conseils du médecin du travail et en fonction de l’évaluation des risques et des accords de branche étendus.

Pour vous aider, consultez notre dépliant sur le suivi individuel de l’état de santé >

Qu'est-ce que le Suivi Individuel Renforcé (SIR) ?

Le Suivi Individuel Renforcé (SIR) s’applique aux travailleur nécessitant un suivi individuel particulier, du fait de leur exposition à des risques professionnels ou leur situation personnelle. Bénéficient d’un Suivi Individuel Renforcé les salariés exposés :

  • A l’amiante
  • Au plomb, aux agents cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction
  • Aux agents biologiques des groupes 3 et 4
  • Aux rayonnements ionisants
  • Au risque hyperbare
  • Au risque de chute de hauteur lors des opérations de montage et de démontage d’échafaudages
  • Les salariés mineurs affectés à des travaux interdits susceptibles de dérogation (article R4153-40)
  • Les salariés soumis à une habilitation électrique (article R4544-10), à une autorisation de conduite de type CACES (article R4323-56) ou à des travaux de manutention manuelle >55kg (article R4541-9)

Pour tout connaître sur le Suivi Individuel Renforcé (SIR), consultez notre dépliant sur le suivi individuel de l’état de santé >

Qu'est-ce-que la pluridisciplinarité dans les services de santé au travail ?

Les services de santé au travail sont aujourd’hui composés d’experts en santé au travail, qui travaillent en harmonie et sous la coordination du médecin du travail.

Ces experts ont des compétences techniques et organisationnelles, complémentaires à celles du médecin du travail, en matière de prévention des risques professionnels : métrologie, ergonomie, toxicologie, hygiène, sécurité, etc.

Sur demande du médecin du travail ou de l’employeur, ces experts peuvent être amenés à effectuer des Actions en Milieu de Travail (AMT) au sein de votre entreprise, adhérente au SEST.

Lorsqu’une entreprise a besoin de compétences non présentes dans le service de santé au travail, celui-ci conclut une convention avec un IPRP externe qui interviendra comme consultant pour une mission déterminée dans l’entreprise, à la demande du médecin du travail

Tous ces acteurs font partie de l’équipe pluridisciplinaire de votre service de santé au travail.

Pour tout connaître des experts en santé au travail, consultez notre dépliant sur l’équipe pluridisciplinaire >

Est-ce que je peux changer de médecin ?

Un médecin du travail est affecté à votre entreprise et assure le suivi individuel de l’état de santé de vos collaborateurs et la coordination de l’équipe pluridisciplinaire. Le changement de médecin du travail ne peut se faire que sur motif réel et sérieux.

Dans le cas d’une décision unilatérale à la demande de l’entreprise et du refus du médecin du travail de céder le suivi de votre entreprise, vous devez :

  • Soit écrire directement à l’inspecteur du travail et au médecin inspecteur pour les informer de votre refus de la décision prise par votre médecin et de vos motifs
  • Soit envoyer un courrier à l’attention de la direction du service de santé au travail pour réitérer votre demande et la charger d’en informer l’inspecteur du travail et le médecin inspecteur en indiquant vos motifs

Par la suite, l’inspecteur du travail et le médecin inspecteur vous rencontreront afin de mener l’enquête. Puis un avis vous sera communiqué et l’affaire sera portée en commission de contrôle qui décidera de la réponse à votre demande, après consultation de l’avis du médecin du travail.

 

Comment dois-je remplir mon état du personnel ?

Chaque année, vous devez déclarer les mouvements de personnel de votre entreprise pour l’année à venir. Pour cela :

  • Vous barrez les salariés qui ne font plus partie de votre entreprise avec indication de leur date de sortie
  •  Vous ajoutez vos salariés qui n’apparaissent pas sur la liste avec indication de leur date d’entrée

A noter que le type de surveillance médicale constaté par votre médecin du travail pour chacun de vos salariés est indiqué « simple » pour les salariés classés en Suivi Individuel Simple (SI) et « renforcé » pour les salariés classés en Suivi Individuel Renforcé (SIR).

 

Comment puis-je utiliser le portail adhérent mis à ma disposition ?

Vous avez la possibilité d’accéder au portail adhérent, directement depuis notre site internet. Celui-ci vous permet de faciliter bon nombre de démarches administratives.

Afin de faciliter bon nombre de démarches administratives, un portail adhérent est mis à votre disposition. Ci-dessous, vous trouverez un tutoriel qui permettra de vous familiariser avec cet outil.